Barbara Goguier

    Metteure en scène

Formée au Studio Jean-Louis Martin Barbaz à Paris et au Conservatoire d’Orléans dont elle sort diplômée, Barbara Goguier débute dans l’univers de la commedia dell’arte avec la compagnie Amédée Bricolo. Avec le Krizo Théâtre, elle a notamment tenu le rôle d’Arlequin dans L’Île des Esclaves de Marivaux.

Formée en danse classique, modern-jazz et contemporaine, elle rentrera dans le monde du music-Hall et participera à de nombreux cabarets itinérants, notamment avec le Kabaret Féroce de Monsieur K, allias Jérôme Marin, de la Cie de l’Eau Qui Dort. En parallèle, elle collabore avec de nombreuses autres compagnies sur Paris et Orléans. Elle a joué pour Jean- Claude Cotillard dans Le songe d’une Nuit d’été, Niseema Theillaud dans La Troade de Robert Garnier ou encore Sylvain Creuzevault dans Les Mains Bleues de Larry Tremblay.

Depuis 2003, elle réalise de nombreuses mises en scène avec des amateurs et dans le milieu scolaire, comme Le Bourgeois Gentilhomme pour le collège d’Artenay en partenariat avec le musée d’art forain. En 2011, elle collabore sur la mise en scène de Pièce en 6 avec Hugo Zermati qui se jouera pour la première fois à l’Espace Lionel Boutrouche et se terminera au Ciné 13 à Paris en 2016. En 2014, elle monte Phèdre de Sénèque avec des amateurs et poursuit ce travail avec des artistes semi-professionnels lors d’un laboratoire à la maison des arts et de la musique en collaboration avec un hypnothérapeute. Le Théâtre de Céphise lui propose en 2015 de mettre en scène une adaptation du roman de Carole Martinez, Le Coeur Cousu. Après une année de recherche en solitaire, elle a réalisé une vidéo performance, première déclinaison du projet autour des textes de Victor Hugo, et des séances des Tables de Jersey, qui s’intitule Naissance de Sadaka Diwali, joué à la Maison des arts et de la musique d’Orléans le 12 juin 2016.

Depuis mars 2017, elle travaille sur le projet Je crois des choses qui n’ont pas de contours, continuité de ses recherches autour des textes de Victor Hugo et des séances des Tables.

Elle apprend les danses traditionnelles turques et les bases de la danse derviche lors d’un stage en Turquie et à Paris. C’est à New York en juin 2014, qu’elle appréhende la méthode feldenkrais et la technique de Laban avec Margaret Eginton.

Elle pratique par ailleurs le Qi gong, le Yoga, la danse turque, le systema, l’escalade, la Shashka et la nagaïka et possède des notions de piano, d’escrime artistique et de capoïera.

Pour plus d’information, visitez le site de Barbara Goguier.